• 8 décembre 2022

Govelo

Le vélo pour tous

Les deux-roues bientôt soumis au contrôle technique

 Les deux-roues bientôt soumis au contrôle technique

La sécurité routière est un problème qui fait sans cesse polémique. Depuis leurs avènements sur le marché, les deux-roues peuvent circulent sans devoir passer le contrôle technique. Qu’a décidé le gouvernement ? Le contrôle technique des deux-roues sera t-il bientôt obligatoire en France ?

Une décision salutaire

Tous les véhicules qui circulent sur la chaussée doivent respecter un certain nombre de règles. Ainsi que des documents importants, comme le contrôle technique. Il s’agit en effet d’une preuve que l’engin a bien reçu l’autorisation de circuler et dispose de toutes les mesures afin de garantir la sécurité du conducteur.

À la suite d’une décision des structures étatiques spécialisées dans le domaine des transports, les deux-roues devront eux aussi disposer d’un contrôle technique s’ils veulent continuer de circuler. Cette décision surprend un grand nombre surtout lorsque l’on sait que ces engins ont toujours eu accès à la circulation sans cette disposition. En effet, le but de cette manœuvre est de filtrer l’effectif de ces moyens de déplacement, et d’interdire ceux qui ne sont plus en état de rouler.

Quels sont les deux-roues concernés par le contrôle technique ?

Il existe dans la circulation une multitude d’engins à deux roues qui empruntent nos routes au quotidien. L’on se demande avec raison lesquels doivent alors se plier à cette nouvelle règle. Le contrôle technique sera désormais exigé à tous les engins dont la puissance du moteur est égale à 50 cm3. 

Cependant, les voitures qui ne nécessitent pas l’obtention d’un permis doivent aussi s’y plier. Pour être en règle, les propriétaires doivent effectuer un contrôle technique dans un délai de six mois avant que l’autorisation de circuler n’expire. Par la suite, ils devront faire un renouvellement à une fréquence de deux ans. Ils sont aussi obligés de le faire avant de mettre leur engin en vente. 

Le contrôle technique doit être fait dans les centres prévus à cet effet. Les agents de l’ordre auront le droit de le vérifier à partir de 2023. En France, c’est un total de deux millions d’engins qui devront se conformer à cette loi. Cependant, la question qui revient est de savoir si ces centres seront capables d’accueillir ce flux. Ce dernier représente tout de même un surplus de 10 % de leurs chiffres d’affaires.

Quel est le prix du contrôle technique pour les deux-roues ?

La décision de la mise en place d’un contrôle technique pour les deux-roues avait déjà été prévue pour le début de l’année 2022. Elle devait aussi concerner tous les engins qui possèdent trois roues. Grâce à cela, le nombre d’accidents et le taux de pollution allaient être diminués. Mais à la suite de certaines réformes, elle a finalement été annoncée en 2015. À la date d’aujourd’hui, aucune information n’a été fournie par les structures étatiques sur le prix prévu pour le contrôle technique. Cela est dû au fait que ce dernier devra varier suivant le réseau de contrôle. Cependant, l’on pense qu’il sera moins onéreux que celui des voitures. Il sera d’environ 50 à 70 euros.  

Source

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *